Risque

L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que la valeur de rachat des ETFs (trackers) peut être inférieure à tout moment au montant initialement investi. L’investisseur peut perdre la totalité de son investissement. Le capital n’est pas garanti. Ces produits connaissent en termes de prix une volatilité très importante.

Dans le mesure où la devise des titres détenus en portefeuille peut être différente de la devise de comptabilisation ou de cotation, le souscripteur est susceptible d'être exposé à un risque de change.

Les performances présentées ont trait aux années passées. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
Il est rappelé que les investissements réalisés dans les marchés émergents présentent par leur nature un plus grand risque et sont plus volatiles que ceux effectués dans les pays développés. Avant toute souscription l'investisseur doit prendre connaissance impérativement et attentivement du prospectus, du Document d’Informations Clés pour l’Investisseur et du dernier rapport annuel pour une information détaillée au sujet des risques associés.

Les parts ou actions de l'OPCVM coté ("UCITS ETF") acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l'OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l'assistance d'un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d'inventaire actuelle lorsqu'ils achètent des parts/actions et reçoivent moins que la valeur nette d'inventaire actuelle à la revente.

Avant toute décision de souscription, le souscripteur doit s’assurer que le produit considéré correspond à sa situation financière et à ses objectifs d’investissement ainsi qu’à la législation locale à laquelle il serait éventuellement assujetti.